RAPPORT ANNUEL 2016-2017

Danse ta vie : Un regard dans la vie d'un groupe de danseurs de manière réelle et sans filtre, qui montre les efforts déployés et toute la créativité mise de l’avant par une troupe unique et tissée serrée.

Résultats d’auditoire – télévision

Les résultats de financement présentés dans le présent rapport annuel portent sur les activités menées au cours de l’exercice 2016-2017. Cependant, la mesure du succès auprès de l’auditoire rend compte de la dernière année complète de diffusion, en l’occurrence 2015-2016.

Écoute générale des émissions de langue anglaise dans les genres financés par le FMC

En 2015-2016, le nombre total d’heures d’écoute ainsi que les parts pendant les périodes de grande écoute du contenu de langue anglaise financé par le FMC ont atteint leur niveau le plus faible des cinq dernières années. Dans l’ensemble, on observe un léger déclin de la consommation de contenu télévisuel linéaire (de 2,6 % par rapport à l’an dernier), alors que les nouvelles plateformes de visionnement commencent à s’implanter sur le marché canadien. Cependant, on constate un assouplissement marqué des auditoires du contenu financé par le FMC cette année, en particulier du côté des dramatiques et des documentaires diffusés aux heures de grande écoute. Il est à noter que le nombre d’heures de programmation de contenu financé par le FMC a bondi de près de 9 % par rapport à l’exercice précédent, même si les heures d’écoute ont diminué de près de 10 %.

Dans le genre des émissions pour enfants et jeunes, l’écoute d’émissions financées par le FMC pendant toute une journée a augmenté de sept points de pourcentage, pour atteindre 43 %, soit le niveau le plus élevé des dix dernières années. De son côté, l’écoute d’émissions canadiennes non financées par le FMC a diminué de trois points de pourcentage, pour s’établir à 9 %. Pendant les heures de grande écoute, l’écoute d’émissions financées par le FMC a augmenté de cinq points, pour se fixer à 51 %. Pourtant, les heures d’écoute du contenu financé par le FMC ont baissé de plus de 25 % depuis 2012-2013. Ce genre est l’un des plus vulnérables aux changements attribuables aux nouvelles technologies qui surviennent dans les modèles de consommation, puisque le contenu pour enfants est déjà facilement accessible sur d’autres plateformes (tablettes, services de télévision par contournement, etc.) qui ont la faveur des jeunes consommateurs.

L’écoute, pendant toute une journée, de documentaires financés par le FMC a diminué de deux points de pourcentage, pour s’établir à 20 %. Pour sa part, l’écoute de contenu étranger dans ce genre a augmenté de deux points, pour atteindre 48 %. Pendant les heures de grande écoute, l’écoute de contenu financé par le FMC a également baissé de deux points, pour atteindre 20 %, alors que le contenu canadien non financé par le FMC a augmenté de trois points, pour atteindre 30 %. Aux heures de pointe, la consommation du principal contenu documentaire financé par le FMC a dégringolé depuis l’an dernier, les heures d’écoute des 10 projets les plus regardés ayant diminué de 22 % malgré une hausse de 9 % du nombre d’épisodes diffusés.

Dans le genre des dramatiques, l’écoute de contenu financé par le FMC est demeurée stable pendant toute une journée (à 8 %). Aux heures de grande écoute, elle a diminué de un point, pour se fixer à 8 %, un creux des cinq dernières années. Pendant les heures de pointe, les heures d’écoute du contenu financé par le FMC ont fondu de 21 % par rapport à l’an dernier et les heures de programmation, de 12 %. En outre, si l’on ne tient compte que du contenu produit au Canada, sept points de pourcentage sont passés du contenu financé par le FMC au contenu canadien non financé par le FMC. Une analyse des titres donne à penser que la hausse du nombre de productions de services non admissibles au soutien du FMC ou de projets ayant moins de 10/10 selon la grille d’évaluation du BCPAC (y compris des téléfilms) diffusés a contribué à ce détournement. De plus, l’accessibilité des services de télévision par contournement de titres financés par le FMC très populaires modifie peut-être l’écoute au détriment des chaînes linéaires classiques.

L’écoute, pendant toute une journée, du contenu VAS financé par le FMC a diminué de deux points de pourcentage, pour atteindre 25 %. L’écoute de projets canadiens non financés par le FMC a augmenté de deux points, soit 4 %. Pendant les heures de pointe, l’écoute d’émissions financées par le FMC a baissé de un point, pour s’établir à 15 %. La part de l’écoute d’émissions canadiennes non financées par le FMC a bondi de trois points, pour atteindre 4 %, et celle de l’écoute d’émissions étrangères a reculé de deux points, pour s’établir à 80 %. Comparativement aux trois autres genres, il y a relativement peu de contenu dans le genre VAS; par conséquent, les variations au sein de celui-ci ne touchent généralement pas l’ensemble de la part de l’écoute de contenu financé par le FMC.

Retour Haut de la page

Émissions de langue anglaise financées par le FMC les plus regardées

Voici une liste des 10 émissions de langue anglaise financées par le FMC les plus regardées pendant l’année de radiodiffusion 2015-2016.

Sept émissions financées par le FMC diffusées pendant l’année 2015-2016 ont attiré en moyenne plus de un million de téléspectateurs. Parmi les 10 émissions les plus regardées, sept étaient des dramatiques, dont l’auditoire allait de 836 000 à 1,4 million de téléspectateurs. Trois émissions de VAS, dont l’auditoire allait de 850 000 à 1,2 million de téléspectateurs, complètent la liste.

Murdoch Mysteries, l’émission de langue anglaise financée par le FMC la plus regardée, a attiré 1,4 million de téléspectateurs en moyenne, suivie de la minisérie Saving Hope, à 1,3 million. Ayant attiré 4,3 millions de téléspectateurs, le dernier concert des Tragically Hip a été l’émission canadienne la plus regardée, suivie par la finale de la Coupe Grey de la LCF (4,1 millions), les Jeux olympiques de Rio à la CBC (2,3 millions) et The Amazing Race Canada (2,1 millions).

À des fins de comparaison, signalons que The Big Bang Theory, la série étrangère la plus regardée dans un genre financé par le FMC, a attiré plus de 3,7 millions de téléspectateurs en moyenne pendant la saison régulière. Cinq autres séries dramatiques (The X-Files, NCIS, NCIS: New Orleans, Criminal Minds et Criminal Minds: Beyond Borders) ont atteint plus de deux millions de téléspectateurs en moyenne. Ajoutons que l’émission ayant attiré le plus vaste auditoire en 2015-2016, soit 7,3 millions de téléspectateurs, a été le Super Bowl.

Rang Télédiffuseur Titre de l'émission Jour Heure de télédiffusion Genre FMC Nombre de télédiffusions Téléspectateurs 2+ / Cible 2+ Auditoire moyen par minute (000)
1 CBC Murdoch Mysteries Lun 20 h 00 - 21 h 00 Dramatique 20 1,437
2 CTV Saving Hope Jeu 21 h 00 - 22 h 00 Dramatique 18 1,263
3 CBC Air Farce New Year's Eve Jeu 20 h 00 - 21 h 00 Variété et arts de la scène 1 1,247
4 CBC Ron James Fast Forward Jeu 21 h 00 - 22 h 00 Variété et arts de la scène 1 1,158
5 CBC Heartland Dim 19 h 00 - 20 h 00 Dramatique 18 1,058
6 Global Private Eyes Jeu 21 h 00 - 22 h 00 / 22 h 00 - 23 h 00 Dramatique 10 1,057
7 CTV Motive Mar 22 h 00 - 23 h 00 Dramatique 11 1,031
8 CBC Rick Mercer Report Mar 20 h 00 - 20 h 30 Dramatique 19 954
9 CBC Canadian Country Music Awards 2015 Dim 20 h 00 - 22 h 00 Variété et arts de la scène 1 850
10 CBC Schitt's Creek Mar 21 h 00 - 21 h 30 Dramatique 13 836
Source: Recherche FMC (Numeris) 2015-2016 Année de télédiffusion, télédiffusion originale seulement
Retour Haut de la page

Écoute générale des émissions de langue française dans les genres financés par le FMC

En ce qui a trait au contenu de langue française faisant partie des genres soutenus par le FMC, la part globale de l’écoute consacrée à des émissions financées par le FMC pendant une journée complète est demeurée la même que l’an dernier. Pendant les heures de grande écoute, la part du contenu financé par le FMC n’a pas bougé, mais on observe une hausse de un point dans la part du contenu étranger, laquelle est en partie attribuable à la légère augmentation des heures d’écoute des dramatiques étrangères.

Dans le genre des émissions pour enfants et jeunes, pendant toute une journée, l’écoute de contenu financé par le FMC a augmenté de deux points par rapport à l’an dernier, pour atteindre 50 %, alors que l’écoute d’émissions canadiennes non financées par le FMC, de son côté, a perdu trois points. Pendant les heures de grande écoute, la part des émissions financées par le FMC a diminué de un point de pourcentage, pour atteindre 59 %, ce qui suit la tendance à la baisse de la part des émissions financées par le FMC observée au cours des six dernières années.

Relativement aux documentaires, pendant toute une journée, l’écoute de contenu financé par le FMC a augmenté de deux points depuis l’an dernier, pour atteindre 13 %. Pendant les heures de grande écoute, l’écoute de contenu financé par le FMC a augmenté de trois points de pourcentage, pour s’établir à 19 %, au détriment des émissions canadiennes non financées par le FMC. Dans l’ensemble, le nombre d’heures d’écoute des documentaires financés par le FMC diffusés pendant les heures de grande écoute a augmenté de 13 %, mais, comme le nombre d’heures programmées a augmenté de 22 % par rapport à l’an dernier, cette croissance est peut-être attribuable à la hausse du nombre d’heures de contenu diffusées.

Dans le genre des dramatiques, pendant toute une journée, l’écoute d’émissions financées par le FMC a reculé de un point de pourcentage, pour atteindre 24 %. Pendant les heures de pointe, l’écoute d’émissions financées par le FMC a diminué de deux points, pour atteindre 39 %. Pendant les journées complètes et les heures de grande écoute, l’écoute de dramatiques produites à l’étranger a augmenté de un et de deux points, respectivement. Dans les heures de pointe, on observe un déclin marqué des heures d’écoute (baisse de 7,7 %) et des heures de programmation (baisse de 3,5 %) des dramatiques financées par le FMC, alors que les heures de programmation des dramatiques étrangères ont augmenté de 6,5 % depuis l’an dernier.

Dans le genre VAS, pendant toute une journée, l’écoute d’émissions financées par le FMC a diminué de deux points de pourcentage par rapport à l’an dernier, pour s’établir à 84 %. Pendant les heures de pointe, l’écoute d’émissions financées par le FMC a également reculé de deux points, pour atteindre 87 %. La forte popularité de la série des Galas ComédiHa!, non financée, a légèrement fait diminuer les parts du FMC, même si celle-ci sera financée par le FMC pour la prochaine année de diffusion (2016-2017). Autrement, la quasi-domination du FMC dans ce genre continue d’être alimentée par l’élargissement de la définition des émissions de VAS admissibles par le FMC contribue encore à l’obtention des excellents résultats d’écoute pendant les heures de pointe; ainsi, des émissions comme La Voix sont désormais comptabilisées comme des projets financés.

Retour Haut de la page

Émissions de langue française financées par le FMC les plus regardées

Voici une liste des 10 émissions de langue française financées par le FMC les plus regardées pendant l’année de radiodiffusion 2015-2016. 

Les 10 émissions les plus regardées ont toutes attiré plus de un million de téléspectateurs. En outre, huit autres titres ont atteint ce nombre; ce sont donc 18 émissions financées par le FMC qui ont attiré plus de un million de téléspectateurs. Les deux projets financés par le FMC les plus regardés (Bye Bye 2015, La Voix) ont également représenté les deux projets les plus regardés dans l’ensemble, à savoir dans tous les genres, qu’il s’agisse d’émissions canadiennes ou étrangères, en 2015-2016. 

Parmi les 10 émissions les plus regardées, quatre étaient des émissions de VAS, dont l’auditoire allait de 1,8 à 4,1 millions de téléspectateurs. Les six autres émissions les plus regardées étaient des dramatiques, dont l’auditoire allait de 1,5 à 2,1 millions de téléspectateurs. Aucun documentaire ni émission pour enfants et jeunes n’a réussi à se hisser parmi les 10 émissions les plus regardées.

Bye Bye 2015, l’émission de langue française financée par le FMC la plus regardée, a attiré près de 4,1 millions de téléspectateurs, alors que La Voix, la série financée par le FMC la plus regardée, en a attiré près de 2,7 millions. À des fins de comparaison, signalons que Le Dôme (Under the Dome, en anglais), la série étrangère la plus regardée dans un genre financé par le FMC, a attiré 745 000 téléspectateurs en moyenne, soit près de 250 000 de moins que l’an dernier. Cinq autres séries étrangères (Downton Abbey, Vengeance, Du talent à revendre, Chicago Fire : Caserne 51 et M. Selfridge), comparativement à quatre l’année précédente, ont attiré 500 000 téléspectateurs en moyenne.

Rang Télédiffuseur Titre de l'émission Jour Heure de télédiffusion Genre FMC Nombre de télédiffusions Téléspectateurs 2+ / Cible 2+ Auditoire moyen par minute (000)
1 SRC Bye Bye 2015 Jeu 23 h 00 - 24 h 15 Variété et arts de la scène 1 4,094
2 TVA La Voix Dim 17 h 30 - 21 h 35 Variété et arts de la scène 13 2,672
3 SRC Unité 9 Mar 20 h 00 - 21 h 00 Dramatique 24 2,132
4 SRC Infoman (Special) Jeu 22 h 00 - 23 h 00 Variété et arts de la scène 1 2,062
5 TVA Les Beaux Malaises Mer 21 h 00 - 21 h 30 Dramatique 11 1,909
6 TVA Gala Artis 2016 Dim 20 h 00 - 22 h 48 Variété et arts de la scène 1 1,845
7 SRC Les Pays d'en haut Lun 21 h 00 - 22 h 00 Dramatique 10 1,686
8 TVA Pour Sarah Lun 21 h 00 - 22 h 00 Dramatique 10 1,557
9 TVA Boomerang Lun 19 h 30 - 20 h 00 Dramatique 12 1,537
10 TVA Yamaska Lun 20 h 00 - 21 h 00 Dramatique 24 1,488
Source: Recherche FMC (Numeris) 2015-2016 Année de télédiffusion, télédiffusion originale seulement
Retour Haut de la page