RAPPORT ANNUEL 2016-2017

Un récit épique et sanglant de guerre et de conquête où l’on suit une bande de jeunes Vikings courageux qui voguent vers l’Ouest à la recherche de terres inconnues.

Message de la présidente et chef de la direction

Valerie Creighton

Le rôle du FMC est de financer et de promouvoir le contenu qui permet au Canada de maintenir sa position parmi les chefs de file en production audiovisuelle en plus d’encourager la formation de la prochaine génération de créateurs canadiens. Cette vision a été la pierre angulaire du travail que nous avons accompli en 2016-2017. Nous visons à ce que notre télévision et nos médias numériques innovateurs représentent toujours les expressions fondamentales de l’identité canadienne et les véhicules par lesquels nous transmettons nos histoires. Les récits d’un pays optimiste, polyglotte et inclusif, inspirés de la richesse inestimable des diverses perspectives du Canada.

En 2016-2017, l’enjeu de l’équilibre femmes-hommes était sur toutes les lèvres dans les secteurs audiovisuels. Résolument tourné vers l’avenir, le FMC a montré son fort attachement à la diversité et à l’inclusion par l’annonce de mesures tangibles au sein de ses programmes pour favoriser la parité. En outre, à la suite d’une vaste consultation nationale qu’il a pilotée avec l’aide de divers partenaires nationaux, le FMC a lancé une stratégie de soutien au secteur audiovisuel autochtone.

En 2016-2017, dans un contexte d’évolution rapide de l’industrie, le FMC a continué à remplir son mandat avec succès et ainsi soutenir le secteur audiovisuel du pays par le truchement de ses différents programmes de financement. Ce sont 370 millions de dollars qu’il a versés à 1 270 projets télévisuels et numériques en développement et en production.

En 2016-2017, le financement du FMC a déclenché des activités de production partout au pays, et ce, pour 1,4 milliard de dollars. Chaque dollar de financement a permis de générer 3,99 $ en volume d’activité — il s’agit du levier le plus élevé depuis la création du FMC en 2010. Ce nombre illustre bien le rôle que le FMC joue dans la création durable de 140 000 emplois dans le secteur audiovisuel canadien. Ce niveau de soutien et de financement a été rendu possible grâce à nos bailleurs de fonds — le gouvernement du Canada et les distributeurs canadiens de services de télévision par câble, par satellite et par IP.

Le FMC a encore une fois montré sa capacité à s’adapter avec souplesse à la transformation constante du paysage audiovisuel par la mise en place de nouveaux programmes et de nouvelles mesures. En 2016-2017 seulement, 1 933 demandes de financement ont été traitées et presque tous les fonds consacrés aux programmes (98 %) ont été épuisés. Voilà qui montre bien que ces programmes correspondent aux besoins changeants de l’industrie.

La qualité du contenu audiovisuel canadien continue à être reconnue par les auditoires d’ici et d’ailleurs. Le contenu audiovisuel canadien est encensé par la critique et, grâce à la hausse des ventes à l’étranger, les récits canadiens continuent de conquérir de nouveaux auditoires. En 2016-2017, les projets financés par le FMC ont récolté 801 nominations et remporté 213 statuettes à l’occasion de 25 cérémonies de remises de prix canadiennes. À l’échelle internationale, les projets financés par le FMC ont reçu 45 nominations et 15 d’entre eux ont reçu des prix dans le cadre de 17 cérémonies, notamment celles des Peabody Awards, des Emmy Awards, des Daytime Emmy Awards, du Festival du film Sundance et des Kidscreen Awards. Les producteurs ont déclaré avoir conclu 1 414 ventes de 448 productions financées par le FMC.

La popularité croissante du contenu canadien est également remarquée au pays, où 25 émissions ont attiré plus de un million de téléspectateurs pendant l’année. Le visionnement hebdomadaire per capita de productions financées par le FMC s’est établi à 1,5 heure dans le marché de langue anglaise et à 3,4 heures dans celui de langue française. Les projets de médias numériques soutenus par le FMC dans le cadre du Volet convergent ont reçu 22,4 millions de visites et ceux appuyés dans celui du Volet expérimental, 1,9 million.

En 2016-2017, nous avons poursuivi l’amélioration de nos processus afin de mieux répondre aux besoins de l’industrie. Dialogue, le nouveau système d’administration des programmes, a été lancé avec succès. Au départ, seuls deux sous-programmes du Volet expérimental utilisaient cette nouvelle plateforme. Le déploiement du système s’est poursuivi et, en avril 2017, tous les programmes y étaient migrés.

Le FMC a en outre dévoilé un tout nouveau site Web corporatif, qui offre une expérience utilisateur conviviale et intuitive, accessible sur tous les appareils, peu importe la taille de l’écran. Les précieux commentaires des intervenants de l’industrie qui utilisent fréquemment le site du FMC sont à la base de sa nouvelle conception.

La satisfaction des intervenants quant au rôle du FMC en communication a atteint 85 %. Par ailleurs, le taux de satisfaction à l’égard de l’administration des programmes s’est établi à 86 %, et celui de la tournée de consultation, à 87 %. 

Financer 

Au titre du Volet convergent, le FMC a financé la production de 519 émissions de télévision. Celles-ci ont été complémentés par 195 projets médias numériques connexes, ce qui a permis de faire croître la fidélité des auditoires. Les engagements de production au titre de ce volet ont totalisé 306 millions de dollars en 2016-2017, et ont donné lieu à un volume de production de plus de 1,3 milliard. 

Par l’entremise du Volet expérimental, le FMC a versé plus de 40,4 millions de dollars pour financer 96 projets à l’étape du développement, de la production ou de la mise en marché, ce qui a généré une activité de 75,5 millions.

Enfin, dans le cadre d’une entente en vigueur avec Corus Entertainment, le FMC a géré le Programme Corus-FMC — du concept à la prévente pour une quatrième année. Le Programme a permis de financer 24 projets en développement, pour un total de un million de dollars.

Promouvoir 

Le FMC s’est associé à 64 événements de l’industrie et a contribué à 25 autres, au Canada et à l’étranger, afin de soutenir ses objectifs visant à promouvoir le contenu canadien, à présenter le Canada comme un partenaire de choix en coproductions et à diffuser des renseignements sur l’industrie. Les producteurs que le FMC a présentés à l’occasion de ces événements ont confié que cette visibilité accrue leur avait offert directement des occasions d’affaires potentielles par l’entremise de pistes de ventes et de coproductions avec d’autres producteurs, dans un milieu très concurrentiel.

Grâce à la collaboration entre des intervenants de l’industrie, y compris des syndicats et des guildes ainsi que des associations de producteurs, et au soutien de Deluxe Canada et Téléfilm Canada, le FMC a mis sur pied un partenariat avec YouTube (Google Canada) et BroadbandTV en vue de numériser des titres canadiens emblématiques produits principalement de 1995 à 2005, pour ainsi les rendre de nouveau accessibles aux Canadiens et aux auditoires du monde entier. La nouvelle chaine YouTube sera lancé en 2017.

Favoriser et développer

Les travaux du FMC à l’égard de la recherche sur les tendances de l’industrie et du marché du secteur audiovisuel continuent de faire de lui une source incontournable pour obtenir de l’information critique et fiable. La fréquentation du site FMC Veille, qui diffuse des recherches sur l’industrie par des billets de blogue et des rapports de recherche, continue de croître. Les rapports sur les tendances sont le contenu le plus consulté du site, ce qui témoigne de l’efficacité avec laquelle le FMC communique les principaux phénomènes transformateurs liés à la technologie et à l’innovation, aux habitudes de consommation, aux modèles d’affaires, ainsi qu’aux marchés et à la concurrence. Le FMC a été invité à parler de la convergence des médias, du succès des émissions canadiennes pour enfants et jeunes, et du contenu de réalité virtuelle, notamment au Forum sur les contenus radiophoniques et télévisuels pour les enfants de l’Instituto Federal de Telecomunicaciones (IFT) à Mexico, à FICCI Frames à Mumbai et à la Mostra de Venise.

Le changement se heurte souvent à la résistance. Au FMC, nous avons accueilli la consultation et l’examen des politiques lancées par la ministre Joly avec enthousiasme, et nous avons hâte de découvrir les résultats de ce processus. Il est impératif de contempler l’avenir avec optimisme et de continuer à saisir toutes les occasions que l’économie créative présente.

J’aimerais remercier le conseil d’administration du FMC pour ses précieux conseils et son soutien. Je tiens également à exprimer toute ma gratitude envers le personnel du FMC et l’Administrateur des programmes du FMC, Téléfilm Canada, pour leur dévouement ainsi que pour la façon dont ils continuent de célébrer notre culture de la transparence et de la prestation de services axés sur le client.

La présidente et chef de la direction,

Valerie Creighton

Retour Haut de la page