RAPPORT ANNUEL 2016-2017

Conseils de famille vous entraîne dans une véritable maison de fous, le duplex dans lequel vit Clovis, 13 ans, et sa famille, les Blondin-Dupuis.

Message du président du conseil d’administration

Devant la transformation incessante du secteur audiovisuel, le FMC a continué de faire preuve de sa réceptivité, de sa souplesse et de l’importance qu’il accorde à son mandat de soutenir les industries canadiennes du contenu destiné aux écrans. Cet engagement a permis au FMC de poursuivre les stratégies qui s’appuient sur ses nombreux projets, tout en mettant en œuvre de nouvelles démarches et initiatives ainsi que de nouveaux programmes qui répondent aux besoins du secteur, en rapide évolution.

Grâce au soutien de Patrimoine canadien, en 2016-2017, le FMC a simplifié davantage ses exigences relatives à la convergence en vue d’offrir à l’industrie la flexibilité dont elle a besoin pour déterminer les formes de contenu numérique qui sont les mieux adaptées à chaque projet télévisuel du Volet convergent. Dans le Volet expérimental, il a lancé le Programme pilote pour les projets commerciaux, qui met surtout l’accent sur l’exploitation commerciale, et un programme pour les webséries, qui vise à satisfaire la demande toujours croissante pour du contenu linéaire créé pour être visionné en ligne. Nous sommes d’avis que, grâce à ces changements, nos programmes et, à leur tour, les projets que nous soutenons continueront de correspondre à la façon dont le contenu est consommé au Canada et partout dans le monde.

En avril 2016, la ministre du Patrimoine canadien a annoncé l’intention du gouvernement fédéral de réaliser un examen approfondi des politiques culturelles du pays en vue de mettre à jour les différents leviers de soutien pour les industries créatives du Canada à l’ère numérique. Pour assurer une issue positive au secteur canadien de la télévision et des médias numériques, le FMC a participé au processus en communiquant de façon régulière avec Patrimoine canadien et les intervenants de l’industrie. De plus, le FMC a entamé un dialogue avec Affaires mondiales Canada dans le but de mettre sur pied un programme d’exportation qui appuie la stratégie sur l’exportation de biens culturels du gouvernement du Canada, dont l’annonce est attendue en 2017.

Pour présenter le succès de l’industrie canadienne du contenu aux parlementaires et aux fonctionnaires gouvernementaux, le FMC a organisé un événement dynamique et mémorable à Ottawa. Rick Mercer (The Rick Mercer Report) et Charles Lafortune (La Voix) ont diverti les invités, parmi lesquels se trouvaient la ministre du Patrimoine, l’honorable Mélanie Joly, 37 de ses collègues parlementaires, les artistes et artisans de plusieurs productions canadiennes, des chefs de file de l’industrie audiovisuelle et des représentants de la fonction publique.

Le FMC a participé activement au Sommet de la découvrabilité du CRTC tenu en mai 2016, à l’occasion duquel le FMC a publié l’un de ses deux rapports de recherche sur le sujet. En plus de soutenir le Sommet, le FMC a mis à contribution plusieurs de ses partenariats avec des événements de partout au pays afin de mieux contribuer aux discussions sur la découvrabilité.

Dans le but de mieux exploiter ses ressources et de créer de nouveaux débouchés pour les producteurs canadiens, le FMC a continué d’établir des ententes de codéveloppement et de coproduction avec des partenaires internationaux. En plus de renouveler les mesures incitatives avec les partenaires de Belgique, du Brésil, d’Italie et de Nouvelle-Zélande, le FMC a signé de nouvelles ententes avec la Broadcast Authority of Ireland, le Fonds du cinéma et de télévision de Jérusalem de la Jerusalem Development Authority et l’Institut danois pour le cinéma. Ces initiatives ont été assorties d’initiatives dans des salons et expositions internationaux, où le FMC a organisé des séances de mises en relation pour les producteurs canadiens.

Dans une perspective d’avenir, le FMC continuera d’assumer son mandat de financer, de soutenir et de promouvoir les secteurs de la télévision et des médias numériques du Canada. Le conseil d’administration comprend que de nombreux changements attendent l’industrie, et nous sommes impatients de connaître les résultats de l’examen des politiques du gouvernement.

Le conseil d’administration reconnaît le travail ardu de l’équipe de direction et de tout le personnel dans l’exécution fructueuse du mandat du FMC. Au nom du conseil, je souhaite féliciter Valerie Creighton pour avoir reçu l’Ordre du Mérite de la Saskatchewan et avoir été nommée l’une des 20 femmes les plus influentes de la télévision mondiale par The Hollywood Reporter. Ces deux distinctions constituent des témoignages de son inébranlable détermination et de son leadership. Le conseil aimerait également remercier le personnel de notre administrateur des programmes, Téléfilm Canada, qui gère nos programmes de financement en ayant toujours à cœur le service à la clientèle et l’efficacité opérationnelle.

Au nom du conseil d’administration, je désire en outre exprimer notre reconnaissance envers le gouvernement du Canada ainsi que les distributeurs de services de télévision par câble, par satellite et par IP pour leurs investissements importants dans l’innovation et les productions audiovisuelles du pays. Leur attachement au FMC et à l’industrie qu’il dessert permet d’assurer la prospérité du secteur audiovisuel au Canada. Fait tout aussi important, ces investissements soutiennent la présentation d’histoires canadiennes sur une variété d’écrans. Voilà une manifestation durable de la créativité canadienne et de sa position de chef de file de l’économie numérique mondiale.

Le président du conseil d’administration,

Alain Cousineau

Retour Haut de la page